Cornr

Cornr

Vous ne voulez plus que le shopping devienne une corvée – boutique labyrinthique, oeil qui se promène sans rien voir, je commence par la gauche et je finis par la droite – ? Plus question de corrompre votre corps ni d’accepter les choix Cornr-éliens, parce qu’avouez… à la longue, le petit plaisir devient vite corsé ! Vous êtes sur la bonne voie pour vous corriger ! Non… On ne vous parle pas de promenades perdues dans les ruelles du e-commerce…Regardez, il suffit de tourner là, au prochain Cornr : L’application qui révolutionne le shopping et valorise le commerce de proximité.

 

Robyn (Business Developper), Thomas et Gérard (Solution) ont conçu cette application comme des magiciens (et Dieu sait qu’ils se font rares…) en s’engageant à rendre visible ce qui ne l’est pas ! À la différence que chez Cornr, ils ne sortent rien d’un chapeau, tout est tiré de leur cerveau mi ingénieur-mi informaticien! Si l’idée est apparue il y a un an et demi, très vite, Gérard et Thomas ont voulu lui faire voir du pays : direction l’incubateur de San Francisco City! Et voici comment, depuis l’hiver dernier, leur concept peut se montrer fièrement habillé : « Nous n’avons rien visité de San Francisco, sauf le garage californien dans lequel on a bossé le projet. » ! Qui a osé dire qu’un concept mode conçu pour se lancer dans les grandes métropoles européennes devait à tout prix pavaner dans un lieu glamour ? Si l’équipe Cornr s’est, un temps, servie de l’apesanteur des podiums, sachez que ce n’était que pour emprunter la hauteur des excellents observateurs !

Vous voulez savoir si le trio, à force de vous sélectionner les meilleures pièces, est le premier à adopter les vêtements des créateurs lyonnais ? Et bien oui ! Pour faciliter votre vie d’acheteur, quel plaisir ont-ils eux à être les premiers consommateurs ! Ce n’est donc plus un secret, chez Cornr, les entrepreneurs ont le goût du sacrifice. Et pour preuve, aucun d’eux n’a hésité à quitter la parure d’une vie confortable pour se consacrer à leur projet : « Tout est plus long, mais à côté du stress d’une boîte, c’est un super développement » ! Un développement professionnel mais aussi personnel qui, depuis le début de l’aventure, laisse sur la bouche de Thomas la mélodie « Don’t worry be happy » de Bobby McFerrin! En même temps, à voir leur sourire de jeunes entrepreneurs, aucun doute que la Team Cornr puisse porter comme un gant le convoité vêtement de créateur : la quête certaine de ce qu’ils nomment « le nouveau bonheur ».

Mot d’amour BoostinLyon : « Ah ils portent bien leur nom! Car on est boosté ! Nous connaissions déjà l’expérience de l’incubateur mais dans cet accélérateur ce qui est génial c’est de rentrer de cette manière dans le microcosme lyonnais »

« CORNR, FIND YOUR STORNER »

Rédaction : Marion Derouvroy

Site : cornr.co

Compétences

Posté le

17 novembre 2015