You Mind It

You Mind It

« L’imagination est plus importante que le savoir » disait Albert Einstein, et si un garçon a saisi la justesse de cette vérité géniale (on ne peut nier qu’Alby fut un génie !) c’est bien Martin, 35 ans qui, comme Jean-Pierre de « Ma Sorcière bien-aimée » rêvait d’être concepteur-rédacteur dans une agence de publicité ! Rêveur… il ne l’a pas toujours été. Convaincu qu’il n’était pas de ceux que l’on nomme « créatifs », il prend le chemin de la finance et rejoint une start-up spécialisée dans l’énergie. Cinq ans plus tard, ses rêves endormis reprennent vie lorsqu’il fait un stage à DDB° Paris qui lui permet de réaliser son projet. Créer « concept-store.fr », un site internet destiné au personnes en recherche d’inspiration par association d’idées. Conscient que le nom du site n’évoquait rien de bien concret il le change pour « youmindit ». « Tout le monde a un potentiel créatif. Aujourd’hui, internet a révolutionné la créativité, tout le monde peut s’y exprimer ! » À partir d’une image, vous pouvez « minder » un concept et générer des idées, tout est question de créativité personnelle.

youmindit

Persuadé que l’entrepreneur ne doit pas travailler seul, il réunit une communauté de 1000 « minders » l’aidant chaque jour à améliorer son projet. « Quand on travaille seul, tout devient problématique, une prise de décision paraît insurmontable, mon objectif c’est d’avoir des gens qui travaillent à mes côtés ! » Loin de tirer sa révérence face à la solitude, il lève 80 000 euros de fonds auprès des « friends & family » pour que son projet cesse de graviter dans son imaginaire.

« Entreprendre, c’est être persévérant, exigeant, rapide… Il faut tester, se planter et changer ! C’est la théorie du #failoften. » Martin n’est désormais plus un rêveur solitaire, accompagné de ses « minders », il fait tout pour franchir les obstacles et relever de nouveaux défis : le plus audacieux étant d’avoir approché le patron de TBWA ! Loin de passer ses journées à rêvasser, il met tout en oeuvre pour que chaque image du WEB soit munie d’un bouton « youmindit ».

« YOUMINDIT, YOU’D BETTER MAKE IT, OR SOMEONE ELSE WILL DO IT »

Mot d’amour BIL : « Grâce à eux j’ai repris beaucoup d’énergie, seul dans un bureau c’est pas la même chose que seul entouré d’entrepreneurs motivés ! »

Site : http://youmind.it/

Compétences

Posté le

16 novembre 2015